Les éclipses (solaires et lunaires)
Une éclipse correspond à l'occultation d'une source de lumière par un objet physique. En astronomie, une éclipse se produit lorsqu'un objet tel qu'une planète ou un satellite naturel s'intercale entre une source de lumière comme une étoile, et un autre objet, masquant du point de vue de l'observateur soit la source de lumière, soit l'objet éclairé. Lorsque l'objet s'intercalant a un diamètre angulaire nettement plus petit que celui de l'autre objet, on parle plutôt de transit.

Une éclipse peut être totale ou partielle. Lorsque la source de lumière est entièrement bloquée par l'objet éclipsant, on parle d'éclipse totale. Si l'objet éclipsant ne bloque pas entièrement la lumière provenant de la source, on parle d'éclipse partielle. Une éclipse annulaire est un cas particulier d'éclipse partielle où les trois objets concernés sont parfaitement alignés, mais où l'objet éclipsant est trop petit (ou l'objet éclipsé trop gros) pour bloquer complètement la source de lumière : il reste alors un anneau lumineux encore visible. C'est une situation relativement fréquente pour les éclipses de Soleil car, bien que par coïncidence, la Lune et le Soleil aient quasiment la même taille apparente vus de la Terre, selon leurs distances respectives à la Terre, une faible différence de taille apparente (de l'ordre de quelques %) est perceptible.

À partir de la Terre, une éclipse n'est possible que lorsque le Soleil, la Lune et la Terre sont alignés. Si le plan de l'orbite de la Lune coïncidait avec celui de la Terre, appelé l'écliptique, il y aurait une éclipse de Soleil et une éclipse de Lune chaque mois synodique lunaire. Comme ces deux plans sont inclinés d'un angle de 5,9°, il faut que la Lune soit à proximité d'un des deux points d'intersection de ces plans, points appelés n.uds, pour qu'une éclipse puisse se produire. Pour une éclipse totale de Lune, l'écart entre la Lune et un n.ud ne doit pas dépasser 4,6°, pour une éclipse totale de Soleil, cet écart peut aller jusqu'à 10,3°.

Une éclipse lunaire est en fait un assombrissement de la Lune qui est produit par son passage dans l'ombre produite par la Terre et ne se produit qu'en présence d'une pleine Lune.

Une éclipse de Lune se produit lorsque la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune, ce qui ne peut se passer que lors d'une pleine Lune. La Lune se trouve alors dans l'ombre de la Terre.


Il existe trois types d'éclipses lunaires:
  • Pénombrale: passage de la Lune passe dans le cône de pénombre de la Terre
  • Partielle: passage partiel de la Lune dans le cône d'ombre de la Terre
  • Totale: passage en totalité de la Lune dans le cône d'ombre de la Terre

Une éclipse de Soleil se produit lorsque la Lune se trouve entre le Soleil et la Terre, ce qui ne peut se passer que lors d'une nouvelle Lune. Une partie de la Terre se trouve alors dans l'ombre ou la pénombre de la Lune.


Éclipses lunaires visible au Québec jusqu'en 2020

Date Heure Type
6 aoùt 2009 20:39 Pénombrale
21 décembre 2010 03:17 Totale
25 mai 2013 00:10 Pénombrale
18 octobre 2013 18:50 Pénombrale
15 avril 2014 03:45 Totale
8 octobre 2014 06:50 Totale
27 septembre 2015 22:47 Totale
8 février 2017 19:43 Pénonbrale
21 janvier 2019 00:12 Totale

Éclipses solaires visible au Québec jusqu'en 2050

Date Heure Pourcentage (%)
8 aoùt 2008 05:35 20%
3 novembre 2013 07:30 35%
21 aoùt 2017 14:39 60%
10 juin 2021 05:36 87%
14 octobre 2023 13:20 15%
8 avril 2024 15:30 99%
12 aoùt 2026 13:44 30%
26 janvier 2028 10:15 03%
14 janvier 2029 12:44 55%
30 mars 2033 13:50 15%
21 aoùt 2036 13:25 05%
5 janvier 2038 07:45 20%
2 juillet 2038 08:26 05%
21 juin 2039 13:27 15%
4 novembre 2040 14:17 70%
12 aoùt 2045 13:20 30%
11 juin 2048 07:27 85%
14 novembre 2050 07:05 30%